Du far-west aux process…

 

Depuis que votre entreprise pratique l’Open Innovation, c’est à vous que l’on demande non seulement de qualifier les start-up pressenties, mais aussi de contractualiser avec les heureuses élues. Pour convaincre les innovateurs en interne de respecter votre stratégie de gestion des risques, vous leur proposez un nouveau cadre et des méthodes adaptés à la collaboration avec les jeunes-pousses pressées. Fini le mode pirate ! Chez vous, on innove sereinement.

Emprunts de bienveillance, vos process conjuguent donc gestion des risques ET souplesse, protection des assets maison ET ouverture (une problématique partagée avec les SI…), qualification technique ET surtout humaine. Et comme il n’y a nul besoin d’un contrat fleuve pour « border » un POC à 30 K€, vous travaillez avec le service juridique et la protection intellectuelle pour proposer des contrats courts… et surtout faciles à comprendre. Bravo ! Grâce à vous les bonnes pratiques de l’Open Innovation se propagent rapidement dans votre entreprise.


Contactez-nous